Recherche en santé : la relève se distingue!

mercredi 18 août 2021 | Actualités

Les étudiantes Gabrielle Pratte et Véronique Rochon reçoivent une bourse d’excellence des Instituts de recherche en santé du Canada



À l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux, la relève scientifique foisonne de talents! C’est ce que démontrent les résultats du tout dernier concours des Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC). Deux étudiantes, Gabrielle Pratte et Véronique Rochon, se sont distinguées auprès de cette prestigieuse organisation nationale pour la qualité de leur projet de recherche en santé. Elles ont reçu chacune un soutien financier pour accomplir leur projet qui souhaite venir en aide aux enfants, aux personnes handicapées ainsi qu’à leur famille.

Le développement des enfants

Gabrielle Pratte, candidate au doctorat en sciences de la santé, est récipiendaire d’une bourse d’étude pour son projet intitulé Contribution des professionnels non éducateurs au développement des enfants en milieu de garde : entre l'offre de services actuelle et idéale.Gabrielle Pratte, candidate au doctorat en sciences de la santé, est récipiendaire d’une bourse d’étude pour son projet intitulé Contribution des professionnels non éducateurs au développement des enfants en milieu de garde : entre l'offre de services actuelle et idéale. Au Québec, 27% des enfants à la maternelle risquent d’avoir des retards de développement. Afin de les soutenir, le Gouvernement du Québec a mis en place diverses stratégies, dont l’augmentation de ressources pour dépister et accompagner les enfants avec des difficultés dans les milieux de garde. Cependant, peu d’informations sont disponibles pour guider l’offre de services. Le projet de recherche de Gabrielle Pratte vise à décrire l’offre de services actuelle et souhaitée, ainsi qu’à identifier des recommandations quant à l’offre de services à privilégier au Québec. Cette étude vise plus particulièrement les services offerts par les professionnels non éducateurs pour soutenir le développement des enfants dans les milieux de garde. Supervisée par les chercheures Chantal Camden et Mélanie Couture, cette recherche permettra de faire murir la réflexion sur ce que le Québec a et sur ce qu’il souhaite avoir comme offre de service en milieu de garde. Elle permettra aussi de soutenir les décisions politiques et cliniques, notamment pour le déploiement de nouveaux services. Gabrielle Pratte, candidate au doctorat en sciences de la santé, est récipiendaire d’une bourse d’étude pour son projet intitulé Contribution des professionnels non éducateurs au développement des enfants en milieu de garde : entre l'offre de services actuelle et idéale.

Répit, gardiennage et dépannage

Véronique Rochon est ergothérapeute et étudiante à la maîtrise en sciences de la santé. Elle bénéficie d’une bourse pour répondre à la question de recherche Quelles sont les caractéristiques des services de répit, de gardiennage et de dépannage qui répondent aux besoins des familles de personnes présentant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme ou une déficience physique ?. Le projet de Véronique Rochon vise à documenter les caractéristiques des services de répit, de gardiennage et de dépannage utilisés par les parents d’une personne qui présentent une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme ou une déficience physique. Basée sur l’expérience clinique de Mme Rochon comme ergothérapeute, cette recherche permettra de répondre aux multiples besoins des parentes et à ceux de leurs enfants. Elle s’inscrit dans une optique d’amélioration de l’offre de services de répit, de gardiennage et de dépannage à travers le Québec afin de mieux soutenir les familles. L’étudiante est supervisée par les chercheures Mélanie Couture et Audrée Jeanne Beaudoin. Véronique Rochon est ergothérapeute et étudiante à la maîtrise en sciences de la santé. Elle bénéficie d’une bourse pour répondre à la question de recherche Quelles sont les caractéristiques des services de répit, de gardiennage et de dépannage qui répondent aux besoins des familles de personnes présentant une déficience intellectuelle, un trouble du spectre de l'autisme ou une déficience physique ?.  


<< Retour à la liste des nouvelles
Partager