Subvention pour étudier un important projet en protection de la jeunesse

lundi 10 août 2020 | Actualités

La Pre Annie Lambert obtient une subvention du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada pour accompagner le projet Vigilance.


Annie Lambert, professeure agréée à l’École de travail social de la Faculté des lettres et sciences humaines de l’Université de Sherbrooke et chercheure à l’IUPLSSS du CIUSSS de l’Estrie – CHUS.

Ce projet innovant et collectif consiste à établir une approche de proximité dans le cadre d’interventions auprès de familles en situation de vulnérabilité, afin d'améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs enfants. Le déploiement, prévu dans le quartier Robert-Cauchon de Salaberry-de-Valleyfield, est orchestré par le CISSS de la Montérégie-Ouest.

Une équipe de chercheurs de l’Institut universitaire de première ligne en santé et services sociaux (IUPLSSS) et de l’Université de Sherbrooke, se penchera sur cette nouvelle approche afin d’en déterminer les retombées. Plus d'une cinquantaine de partenaires communautaires sont mobilisés et trois comités sont mis en place pour le déploiement du projet.

Comment répondre aux enjeux particuliers des familles en difficulté?

C’est la question à laquelle l’équipe tentera de répondre en développant un nouveau partenariat entre chercheurs et instigateurs du projet. Les objectifs :

  1. Documenter les différents enjeux du quartier ciblé;
  2. Identifier les contraintes et les facteurs facilitants le déploiement du projet; 
  3. Dégager les stratégies mises en place par les acteurs et soutenir leurs actions pour favoriser leur collaboration dans une approche de proximité.

L'atteinte de ces objectifs permettra de soutenir le CISSS de la Montérégie-Ouest pour le déploiement actuel du projet, mais également pour son actualisation à plus long terme.

Annie Lambert, professeure-chercheure



<< Retour à la liste des nouvelles
Partager